Tag Archives: congrès

Les Béatitudes des consacrés en formation

Plus de 1200 formateurs à la vie consacrée

Plus de 1200 formateurs à la vie consacrée à Rome

La semaine dernière, du 7 au 11 avril, le Congrès des formateurs à la vie consacrée a réuni au Vatican plus de 1200 responsables venus du monde entier pour s’interroger sur ce que signifie « Vivre dans le Christ selon la forme de vie de l’Évangile« . En période de « crise des vocations  » — elle est réelle —, l’image de si nombreux responsables, parfois vraiment jeunes, était saisissante et le Saint Père François, dans l’audience qu’il a accordée aux participants samedi, n’a pas manqué de relever cet apparent paradoxe.

Le programme du congrès

Le programme du congrès organisé au Vatican par la CIVCSVA

Au terme du congrès organisé par la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, le cardinal João Braz de Aviz a voulu adresser un message à ces formateurs qu’il avait accompagnés toute la semaine. Disons le tout de suite : ce message est une splendeur. À l’heure où j’écris, « Beati voi formatori e formatrici »  semble ne pas être encore traduit en d’autres langues qu’en italien, mais dès qu’il sera en français, il vaudra la peine de le découvrir. En fait, c’est bien chaque formateur qui devrait le recevoir à genoux.

Il compte deux parties principales : tout d’abord un commentaire des Béatitudes selon saint Matthieu où chacune est mise en rapport avec une qualité des formateurs. Ensuite, le message discerne 12 priorités pour le service de la formation – nous y reviendrons demain.

Les Béatitudes des consacrés en formation

Il est impossible de citer entièrement cette application des Béatitudes. Heureux les pauvres en esprit ? Oui, heureux vous qui, vous sentant pauvres en face du sublime devoir de former Christ dans les cœurs, vous confiez à l’action du Saint Esprit… Heureux ceux qui pleurent parce qu’il seront consolés ? Oui, heureux vous quand vous savez partager la fatigue de la conversion avec ceux qui sont en formation…

Mais à travers les Béatitudes que le Christ souhaite appliquer aux formateurs, on peut aussi lire en creux les Béatitudes de ceux et celles qui sont entrés en formation sur le chemin de la vie consacrée. Cela pourrait donner aussi :

Des formateurs, souvent jeunes, venus de toutes les parties du monde

Des formateurs, souvent jeunes, venus de toutes les parties du monde

Heureux ceux qui ont été confiés à l’action de l’Esprit Saint pour que Christ soit formé en eux.

Heureux ceux qui éprouvent que leur lenteur à progresser ne trouve que patience et confiance de leurs formateurs.

Heureux ceux qui peuvent trouver une oreille et un cœur pour accueillir leurs découragements et leurs souffrances avec la miséricorde et la tendresse du Père.

Heureux ceux qui éprouvent qu’on ne cherchera qu’à les aider à réaliser le rêve de Dieu pour eux.

Heureux ceux qui sentent que leur formateur voit le feu qui brûle leur cœur malgré les cendres qui tentent de le recouvrir et leurs misères.

Heureux ceux qui vivent en se sachant accompagnés par un regard tout à l’image de celui de Dieu : un regard qui sait aussi voir Dieu dans leur cœur.

Heureux ceux qui éprouvent que ce temps de formation qui leur est donné est facteur en eux de paix et d’unité intérieure.

En fait, oui, heureux sont-ils ceux à qui le Seigneur a donné de s’engager sur ce chemin de formation à la vie consacrée. Y a-t-il beaucoup de lieux où ils puissent se sentir autant accueillis par un ou une autre qui a fait un jour le même chemin qu’eux ? Alors s’expliquent les paroles de François lors de l’audience qu’il accordait aux membres du Congrès :

« Les jeunes ont besoin d’expérimenter… qu’il y a une grande liberté dans une vie obéissante, une grande fécondité dans un cœur vierge, une grande richesse quand on ne possède rien. »